HOME > RSS > BLOGS France > Là bas si j'y suis

R S S : Là bas si j’y suis


PageRank : 1 %

VoteRank :
(0 - 0 vote)





tagsTags: , , , , ,


Français - French

RSS FEED READER



LÀ-BAS FAIT DES PETITS #01 : L'ÉCOLE ÉCOLO

18 January[ —]

Désormais, chaque mercredi, les jeunots se font expliquer le monde autrement. Découverte et redécouverte hors du cadre scolaire ou familial. On commence avec Danielle SIMONNET, conseillère de Paris du 20ème arrondissement, coordinatrice du Parti de gauche, et les élèves du collège Voltaire d'Asnières-sur-Seine, qui ont choisi de parler écologie.

Ils choisissent un sujet, ils l'étudient et ils viennent poser des questions et dialoguer avec un invité branché sur le sujet : sportif, politique, musical, ou plus inattendu, un boucher, un ancien braqueur, une championne de boxe, un capitaine des pompiers… On se retrouve au studio de Là-bas ou ailleurs dans le vaste monde, dans les catacombes, sur la grande roue ou sur la lune si le temps le permet. Découvrir, redécouvrir, autrement.

Maintenant le mercredi, LÀ-BAS FAIT DES PETITS !

Merci à Danielle SIMONNET.

Merci aux élèves de la 4ème2 du collège Voltaire d'Asnières-sur-Seine :
- Izel
- Sami
- Paola-Jade
- Liam
- Emma
- Aurélie

Merci à Blandine LEHEC, professeure d'arts plastiques, et Arthur MASLAG, professeur d'histoire.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

journaliste : Daniel MERMET
préparation : Dillah TEIBI et Pauline BOULET
réalisation : Jonathan DUONG
image : Jeanne LORRAIN
montage : Cécile FREY
son : Sylvain RICHARD et Jérôme CHELIUS
mixage : Alexandre LAMBERT

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger le .mp3 de la vidéo :

LÀ-BAS FAIT DES PETITS #01 : L'ÉCOLE ÉCOLO

Et surtout la santé ! Le pire des meilleurs vœux des candidats

6 January[ —]


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Didier PORTE
réalisation : Jonathan DUONG
montage : Cécile FREY
son : Sylvain RICHARD et Alexandre LAMBERT

(Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger le .mp3 de la vidéo :

L'édito de Christophe RAMIER : Et surtout la santé ! Le pire des meilleurs vœux des candidats

Fillon ultra-libéral, mais ultra-réac aussi

4 January[ —]


On sait que son frère a épousé la sœur de sa femme et qu'il a une passion pour les montres très chères. On sait moins que notre prochain président de la République a un petit penchant pour les vraies valeurs de la vraie France et ses vraies racines chrétiennes.

Quel point commun entre Hervé NOVELLI, Valérie BOYER, Anne MÉAUX, Gérard LONGUET, Patrick STEFANINI et Bruno RETAILLEAU ? En plus d'être des membres respectables de l'entourage du candidat de la droite et du centre François FILLON, ils partagent la même vision d'une droite pleine de convictions, néo-libérale et ultra-réactionnaire. Le site Buzzfeed a enquêté sur ces anciens du GUD (Groupe Union Défense), d'Occident, d'Ordre Nouveau ou encore du Front National, qui accompagnent aujourd'hui le candidat FILLON.


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Gérard MORDILLAT
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Jonathan DUONG
image : Jeanne LORRAIN
son : Sylvain RICHARD et Alexandre LAMBERT
montage : Cécile FREY

(Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger le .mp3 de la vidéo :

Gérard MORDILLAT mord : Fillon ultra-libéral, mais ultra-réac aussi

- « Ex du GUD, ex-FN, anti-IVG : on a scruté la garde rapprochée de Fillon », un article de Paul Aveline, David Perrotin et Stéphane Jourdain publié le 02 décembre 2016 sur www.buzzfeed.com


Sans titre

December 2016[ —]
Pour bien démarrer 2017, commencez par retrouver nos émissions les plus marquantes de l'année 2016 :

« 09 MARS 2016, ON VAUT MIEUX QUE ÇA ! », numéro spécial contre la Loi Travail, un grand reportage radio [1h43]

« L'INTELLO ET L'OUVRIER. Débat Frédéric LORDON et Jean-Pierre MERCIER », vers les matins qui chantent au bout de la Nuit Debout [VIDÉO : 40'18]

« Thérèse Clerc, les derniers jours », un ultime entretien d'Anaëlle VERZAUX avec Thérèse CLERC [RADIO : 16'26]

« Le chômage tue 100 fois plus que le terrorisme », comment ils ont inventé le chômage [REPORTAGE VIDÉO : 24'47]

« Jacques PRÉVERT : « Étranges étrangers », chanté par André MINVIELLE », #LHumaSiJYSuis 2016 [RADIO 24'59 + extrait VIDÉO]

« Jean Ziegler, l'intégration subversive » [RADIO : 39'36]

« Apprenez la langue de l'adversaire avec Olivier BESANCENOT », un cours d'autodéfense intellectuelle

« MOI et MITTERRAND, une révélation, un document explosif », une rencontre avec Hervé LE TELLIER [VIDÉO 12'45]

« Annick COUPÉ, responsable irresponsable » [RADIO 46'11]

« Les crânes oubliés de la conquête de l'Algérie », le terrorisme a une histoire [reportage RADIO : 40'41]

« Au temps de l'esclavage, ils auraient négocié le poids des chaînes », un TEXTE À L'APPUI de Daniel MERMET

« Un « mélange de salafistes et de dealers de drogue » (1/3) », un reportage de Dillah TEIBI aux Francs-Moisins (Saint-Denis) [RADIO : 46'18]


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.


Todd à contre-courant

December 2016[ —]


Pour l'enfariné Manuel Valls, c'est un mauvais Français, pour l'académicien Alain Finkielkraut, c'est un auteur qui « chie sur la tête des lecteurs ». Emmanuel Todd a l'art d'énerver la bourgeoisie intellectuelle et même la bourgeoisie tout court. Un monde qu'il connaît puisque c'est le sien.

Déjà traître à son milieu, son grand-père, le philosophe Paul Nizan, démolissait les BHL et les Zemmour de l'époque, dans son livre Les Chiens de garde. Emmanuel Todd affirme que c'est par tradition familiale qu'il joue ainsi son rôle d'intellectuel, à contre-courant. Bien sûr, les intellectuels jouent tous aux rebelles, c'est comme ça que le pouvoir les aime, mais combien de doigts vous faut-il pour compter ceux qui ont vraiment mis leur savoir au service du contre-pouvoir ? Combien dans ce contre-courant qui ressemble parfois à un mince filet d'eau ? Voire même complètement à sec comme l'a encore montré l'élection de Donald Trump, retentissante faillite du monde intello-médiatique [1] ?

Avec 46% d'abstention, Donald Trump a obtenu près de trois millions de voix de moins que son adversaire, mais le système électoral américain lui a donné le pouvoir. Un choc, un séisme, une panique, une horreur, mais pas pour tout le monde. Les nombreuses victimes de la globalisation imposée depuis plus de trente ans ont été sensibles aux promesses du milliardaire Trump contre la mondialisation néo-libérale, pour le protectionnisme, la politique sociale et le retour de l'État.

Fera-t-il ce qu'il a promis ? Le décevant bilan d'Obama ou les trahisons des socialistes français incitent à en douter. Mais il n'y avait pas de doute à avoir sur la politique ultra-libérale, sécuritaire et militaire qu'entendait mener son adversaire Hillary Clinton.

Todd met Trump de côté et s'intéresse à ce qui a intéressé les électeurs qui ont fait gagner Trump. Une Amérique profonde, plutôt blanche, plutôt rurale, plutôt masculine, plutôt âgée, plutôt peu diplômée et en voie de déclassement plus ou moins avancé. Une récente étude a montré que le taux de mortalité de la population blanche américaine la moins éduquée, âgée de 45 à 54 ans, a augmenté de façon inédite au cours des dernières années. Des dégâts imputables à l'insécurité économique qui frappe des pans entiers de la société américaine ignorés et méprisés par les élites éduquées des grandes villes.

L'élection de Trump marque-t-elle un réveil contre la globalisation néo-libérale ?

Un entretien de Daniel MERMET avec Emmanuel TODD :

01. TRUMP ou la fin de la globalisation ?

02. Vers un retour de l'État

03. TODD contre les chiens de garde

04. TRUMP à la Maison Blanche, LE PEN à l'Élysée ?

05. Le retour de la Russie


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Jonathan DUONG
image : Jeanne LORRAIN
son : Michel-Ange VINTI et Alexandre LAMBERT
montage : Cécile FREY

(Vous pouvez podcaster cette vidéo en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger la vidéo au format .mp3 :

Todd à contre-courant

[1] Écoutez Serge Halimi dans notre émission autour du Monde diplo de décembre, « Pourquoi les imbéciles ont-ils le droit de voter ? »

- Les Chiens de garde, un livre de Paul NIZAN (1932, réédité par Agone)


Joyeuses fêtes ! Vive la quéquette à Jésus-Christ !

December 2016[ —]


Mais d'abord en avait-il une ? La question est posée depuis des siècles, voici enfin la vérité sur ce mystère, c'est le cadeau que vous offre toute l'équipe, BONNES FÊTES !

Jesus Christ a une quéquette
Pas plus grosse qu'une allumette
Il s'en sert pour faire pipi
Vive la quéquette à Jésus-Christ

Les enfants adorent cette contine de Jacques Prévert, mais le poète avait-il raison ? Longtemps, beaucoup ont nié l'existence de cet attribut sur le corps du fils de Dieu, d'autres l'ont affirmé, d'autres l'ont dissimulé. De la crèche à la croix, il est temps de faire toute la lumière sur ces mystères, même si certain aujourd'hui vous diront qu'en vérité, le petit Jésus était une fille et qu'elle était Noire.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Gérard MORDILLAT
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Cécile FREY et Jonathan DUONG
image : Jeanne LORRAIN
son : Sylvain RICHARD et Alexandre LAMBERT

(Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger le .mp3 de la vidéo :

Gérard MORDILLAT mord : Vive la quéquette à Jésus-Christ !

L'avortement se banalise, et c'est tant mieux

December 2016[ —]


Depuis que la loi Veil a dépénalisé l'avortement en 1975, le recours des femmes à l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) s'est-il généralisé, banalisé, accru ?

C'est ce que dénonce et regrette Bérénice Levet sur France Inter, le 24 novembre dernier. Pourtant, même si c'est faux car le chiffre du recours à l'IVG est stable depuis des décennies, on devrait se réjouir que l'accès à l'IVG dans notre société soit quelque chose de banal.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j'y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Jean-Michel DUMAY
réalisation : Jonathan DUONG
montage : Cécile FREY
son : Sylvain RICHARD

Télécharger la vidéo au format .mp3 :

USAGE DE FAUX : L'avortement se banalise, et c'est tant mieux

(Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)


COLÈRE BOUILLANTE ! Fillon, Macron, Le Pen, STOP ou ENCORE ?

December 2016[ —]
« Ils nous ont enterrés, mais ils ignoraient que nous sommes des graines. »
Ernesto Cardenal



Chers amis, chers AMG,

Devinez qui a dit ça : « Les médias ont échoué dans leur fonction la plus fondamentale (…) Les médias ont raté ce qu'il se passait autour d'eux. » C'est le New York Times au lendemain de l'élection de Donald Trump.

En France, le même scénario est à l'œuvre, la même corruption médiatique, la même défense des mêmes intérêts, qui poussent vers la même dérive. Et quelle est la cause de tout ça ? Le New York Times continue, c'est « l'échec de la compréhension de la colère bouillante d'une grande partie de l'électorat qui se sent laissé de côté ».

Un éclair de lucidité dans le journal le plus influent au monde. Mais Wall Street et le CAC 40 ne se font pas trop de soucis. Ces autocritiques sont des promesses d'ivrogne. Tout comme en France, en 2002, quand l'extrême droite est arrivée au second tour de la présidentielle, tout comme en mai 2005 lors du référendum pour le projet européen, chaque fois que les électeurs ont totalement déjoué médias et sondages, le monde intello-médiatique, la main sur le cœur, se dit stupéfait, consterné, atterré, déconnecté de la réalité. Mais, toute honte bue, quelque jours plus tard, la fabrique du consentement repart comme d'habitude.

Rien là de bien étonnant, en France, on le sait, quelques milliardaires contrôlent la quasi totalité des médias. Dans quel intérêt ? Dans leur intérêt. Qui paie l'orchestre choisit la chanson, musique et paroles ; austérité, précarité, insécurité, impossibilité. Pas besoin de donner des ordres, le personnel est bien dressé pour dire ce à quoi il faut penser et ce qu'il faut en penser. Bientôt il sera automatisé, les journalistes disparaîtront comme les caissières de supérette.

Peu de voix discordantes parviennent à se faire entendre. Même si des journaux résistent, même si des sites d'information se développent, on est encore bien loin de l'indépendance et des moyens nécessaires pour contre-balancer la puissante fabrique de l'opinion au service de l'oligarchie au pouvoir.

Depuis longtemps, LÀ-BAS SI J'Y SUIS fait entendre une autre musique. Depuis longtemps, nous faisons entendre la « colère bouillante de ceux qui se sentent laissés de côté. » Pas seulement la colère mais aussi les idées, les luttes, la solidarité, les bonheurs et parfois les victoires même fragiles comme ce soir de mai 2011 à Barcelone où Eduardo Galeano nous disait : « cette nuit, vivre vaut la peine. »

C'est la colère de ce monde-là qui ébranle le monde aujourd'hui. Ce grondement sourd vient de loin, c'est une humiliation douloureuse, refoulée, rejetée, qui a trop longtemps fermenté et qui glisse vers le pire si nous ne trouvons pas une autre issue. Il y a urgence. Trump, Fillon, Valls, Le Pen… Comment imaginer que le ressentiment restera indéfiniment dans les gorges ? Des cégétistes nous disent pourquoi ils vont voter F.N. « Entre la peste et le choléra, on va essayer une autre maladie. » Trente ans de politique néo-libérale ont entraîné ce grand bond en arrière. Madame Le Pen pourra remercier la gauche libérale qui a imposé la loi Travail par la force pour plaire au Medef.

C'est une guerre des idées qui ne dit pas son nom, c'est une guerre asymétrique. Une guérilla dépareillée face à une grande armée qui a tous les moyens, tous les tuyaux, toutes les données, tout l'argent, les think tanks, les lobbies, les communicants, le marketing, le merchandising, les community managers, tout pour fabriquer l'opinion. Et voilà pourquoi nous gagnerons. Car nous avons des convictions, eux fabriquent l'opinion comme ils fabriqueraient n'importe quelle marchandise.

Écoutez l'histoire du poète Heinrich Heine

Alors qu'il visitait la vieille Europe au 19ème siècle, le poète allemand Heinrich Heine s'était arrêté avec un ami devant la cathédrale d'Amiens. « Dis-moi Heinrich, pourquoi les gens ne sont-ils plus capables de construire des monuments comme celui-là ? » Heine répondit : « dans ce temps-là, les gens avaient des convictions, nous les modernes, nous avons des opinions. Il faut plus que des opinions pour construire des cathédrales. »

Pas sûr que nous allons bâtir des cathédrales avec vos abonnements. Mais voyez ce que LÀ-BAS vous donne à voir, Frédéric Lordon, Noam Chomsky, Jean Ziegler, Éva Joly, Annick Coupé, Alain Badiou, Serge Halimi ou les Pinçon-Charlot. Qu'ont-ils en commun ? Des convictions. De même que les syndicalistes de Tourcoing, les collégiens de Bobigny, les rappeurs de Saint-Denis, les zadistes de Nantes, les féministes voilées ou les insurgés contre la loi Travail, des convictions. Les convictions des amants de cette nuit où vivre vaudra la peine, tandis que les autres flotteront à la surface des eaux glacées des calculs égoïstes.

Notre but n'est pas de monter notre petite entreprise pour redresser seulement l'opinion dans l'autre sens, c'est d'abord de continuer ce long combat pour l'émancipation, avec les convictions qui sont les nôtres, les vôtres aussi si vous le voulez, en participant au développement de LÀ-BAS. Un autre journalisme est possible, rigoureux, populaire, joyeux, modeste, génial, nettement plus près des jetables que des notables, utile pour retrouver le goût du possible et pour comprendre et faire comprendre qu'ils seront grands tant que nous resterons à genoux.

Daniel Mermet
L'abonnement, c'est le moment

Le 21 janvier prochain avec vous, nous fêterons les deux ans de LÀ-BAS sur le net. Sans publicité, sans subvention, sans actionnaire, sans marchand de béton ou de canon, uniquement grâce à vous, le nouveau LÀ-BAS a réussi a décoller et à se développer, en radio, en vidéo, en débats, en reportages. Plus de 20 000 abonnés soutiennent et participent à ce nouveau LÀ-BAS. Voilà ce qui garantit notre réelle indépendance et nous protège de toutes les pressions financières ou politiques.

Cliquez ici pour vous abonner, vous réabonner et offrir des abonnements, c'est le moment !

HISTORIQUE

Là-bas si j'y suis a démarré il y a plus d'un quart de siècle sur France Inter. Avec des centaines de reportages à travers le monde et plus de cinq mille émissions, ceux qui ont fait LÀ-BAS ont toujours été précurseurs sur la forme et sur le fond avec un grand succès populaire.

LÀ-BAS a reçu de nombreux prix, prix Ondas, prix de l'Audiovisuel Public, prix Goretta, prix de la SCAM. Daniel Mermet a reçu le prix spécial de la SCAM pour l'ensemble de son œuvre. Nous ne croyons pas au journalisme neutre qui neutralise, ni aux postures vertueuses qui dissimulent une soumission à l'ordre établi. Nos engagements ont toujours été le résultat de nos reportages et d'un travail journalistique respectueux des faits.

Mais il est vrai que nous avons toujours été plus près de jetables que des notables, plus près des routiers que des rentiers. Après bien des croche-pieds et des pressions, en juin 2014, Radio France a fini par supprimer cette « anomalie ». Mais aussitôt nous avons été poussés par une énorme vague de soutien. Confrères, syndicats, auditeurs, pour tous il s'agissait bien là d'une atteinte au pluralisme des médias. Il fallait faire taire des voix dissidentes. Pour Christiane Taubira, ministre de la Justice, c'était « une pensée mutilée ». Voilà ce qui nous a poussés de la trappe à la toile.

Pour savoir ce qu'on a fait avec vos sous, consultez les comptes 2015 de Là-bas !











mirPod.com is the best way to tune in to the Web.

Search, discover, enjoy, news, english podcast, radios, webtv, videos. You can find content from the World & USA & UK. Make your own content and share it with your friends.


HOME add podcastADD PODCAST FORUM By Jordi Mir & mirPod since April 2005....
ABOUT US SUPPORT MIRPOD TERMS OF USE BLOG OnlyFamousPeople MIRTWITTER