HOME > RSS > BLOGS France > Standblog

R S S : Standblog


PageRank : 2 %

VoteRank :
(0 - 0 vote)





tagsTags: , , , , , , , , , , , , , ,


Français - French

RSS FEED READER



En vrac du mercredi

23 November, by Tristan[ —]

Notes

[1] Référence à l’ouvrage de Larry Lessig code is law

[2] Référence au personnage d’oncle Ben dans Spiderman.


En vrac du vendredi

18 November, by Tristan[ —]

Si jamais il pleu ce week-end, je vous ai préparé un peu de lecture…

The right to privacy is often understood as an essential requirement for the realization of the right to freedom of expression. Undue interference with individuals’ privacy can both directly and indirectly limit the free development and exchange of ideas.


Trump : la première leçon

9 November, by Tristan[ —]

Donal Trump, via Wikipedia

Donald Trump par Michael Vadon (CC-BY)

Voilà, Donald Trump a gagné l’élection présidentielle américaine. Le monde est sous le choc et certains se ravissent. Il est encore trop tôt pour mesurer les conséquences de cet événement, mais il y a déjà une leçon à retenir : quand on donne à quelqu’un en qui on a confiance des pouvoirs extraordinaires, comme la possibilité de faire de la surveillance de masse ou ficher les gens, il faut se souvenir qu’on les donne aussi à son successeur[1].

Le 20 janvier 2017, Donald Trump sera aux commandes de l’Amérique, celle de la NSA, institution qui dont le cœur de métier est la surveillance de masse[2]. Il s’est fait remarquer dans sa campagne par ses prises de positions tranchées contre certaines minorités (de race, de genre ou de croyance religieuse). En ce qui concerne la technologie, Trump a promis la censure d’Internet et de s’attaquer à ceux qui protègent la vie privée de leurs utilisateur.

En France, Bernard Cazeneuve a passé en douce, pendant le week-end de la Toussaint, sans prévenir la secrétaire d’État au numérique, un décret visant la création du TES, un mégafichier biométrique de 60 millions de français. L’année dernière, c’était la loi Renseignement qui était passée, autorisant la surveillance de masse d’Internet et des communications mobiles.

En 2016, on ne peut pas raisonnablement considérer le président en place comme un fou sanguinaire voulant discriminer les gens par leur race, leur genre, leur religion ou leur orientation sexuelle.

Mais en 2017 ? En 2022 ? La surveillance de masse et le fichage des citoyens seront bien en place, bien huilés. Que voudra faire le/la futur(e) président(e) de la République avec ces outils à l’énorme potentiel répressif ?

Et d’ici là, qu’aurons-nous fait, nous informaticiens, citoyens et consommateurs, pour empêcher le dérapage de notre société vers plus de flicage et de surveillance ?


Livre surveillance:// : premier bilan

5 November, by Tristan[ —]

Voilà un mois que le livre est sorti en librairies, et c’est l’occasion d’avoir une belle brochette de bonnes nouvelles.

29526873734_525d7e9450.jpg


En vrac du vendredi

4 November, by Tristan[ —]

Citation de la semaine, par Tim Cook, patron d’Apple :

En terme d’équilibre entre vie privée et Intelligence Artificielle, il y a beaucoup à dire, mais pour faire court, c’est un faux compromis. Les gens voudraient nous faire croire qu’il faut abandonner notre vie privée pour que l’Intelligence Artificielle puisse nous être utile, mais nous, chez Apple, nous ne sommes pas d’accord. Ca va peut-être demander plus de temps, plus de réflexion, mais je ne crois pas que nous devrions abandonner notre vie privée. C’est comme cette vieille discussion entre la vie privée et la sécurité. Vous devriez avoir les deux. Vous ne devriez pas avoir à choisir.

«Quel est le risque de ce fichier ? C’est qu’il soit utilisé pour permettre l’identification des gens à la volée, dans la rue. On attrape votre photographie via une caméra de surveillance ou on récupère votre empreinte digitale sur une scène de crime ou lors d’une manifestation et on les compare avec une base de données centrale», explique Isabelle Falque-Pierrotin.

«Il est évident que ce n’est pas du tout aujourd’hui dans les finalités du fichier qui a pour vocation de lutter contre l’usurpation d’identité», mais «cet outil de grande ampleur peut faire craindre qu’il puisse être utilisé à d’autres fins, peut-être pas aujourd’hui mais demain», souligne la présidente de la Cnil. Et, parmi les services de sécurité, «le nombre très large des personnes habilitées à consulter le fichier, en gros quelque 2 000 personnes, accroît potentiellement ce risque», a-t-elle ajouté, en pointant également les risques d’attaques de hackers.

Note

[1] On se souviendra du communiqué de presse le CNNum lance une réflexion sur le chiffrement à la rentrée 2016.


En vrac du lundi

24 October, by Tristan[ —]

En vrac du mardi

11 October, by Tristan[ —]

Dégoogliser Internet, an 3

3 October, by Tristan[ —]

Il y a déjà deux ans, Framasoft lançait la campagne [Dégooglisons Internet|https://degooglisons-internet.org/ ], faite d’une multitude de services visant à se séparer des GAFAMs. Deux ans plus tard, ces 5 mêmes entreprises sont devenues les 5 plus grandes capitalisations boursières :

grâce à nos données, aux petits bouts de nos vies numériques (et de nos intimités) qu’ils récoltent, les GAFAM sont désormais le top cinq des entreprises les plus puissantes du monde. Ce ne serait rien si leur situation de monopoles n’imposait pas l’enfermement de nos communications, l’extraction de nos données et l’emprise sur nos comportements.

Ca ne veut pas dire que l’initiative de Framasoft n’ai servie à rien. Au contraire, c’est un immense succès, au delà des attentes de l’équipe, qui a décidé d’accélerer encore plus, pour atteindre 30 services alternatifs aux produits de Google & co. Voici ceux qui sont lancés cette semaine :

  • Framalistes (lundi 03 octobre, aujourd’hui !) : cet outil qui repose sur le logiciel Sympa vous permettra de créer vos listes de diffusions, d’échanger des emails et de quitter Google Groups !
  • Framanotes (mar 04 octobre) : installez les applications Turtl, connectez-les à notre serveur pour créer, conserver et chiffrer vos notes, images, fichiers, marque-pages sur des tableaux… voire les partager avec d’autres ; et ainsi quitter en groupe Evernote !
  • Framaforms (mercredi 05 octobre) : basé sur Drupal et Webforms, il vous permettra de créer rapidement des formulaires pour votre doctorat, vos contributeurs ou votre site Web sans livrer les réponses des participants à Google Forms.
  • Framatalk (jeudi 06 Octobre) : avec Jitsi Meet installé sur nos serveurs, vous pourrez créer en deux clics une conversation audio ou vidéo, voire une conférence (si votre connexion le permet) et vous défaire peu à peu de Discord ou du Skype de Microsoft. L’affreux verbe « skaïper » deviendra enfin un mauvais souvenir.
  • Framagenda (vendredi 07 octobre) : nous avons amélioré pour vous le code de l’application “calendar” de ownCloud/Nextcloud, afin que vos agendas, contacts, rendez-vous, et plannings puissent être affichés, devenir publics, semi-publics ou complètement privés… Fini l’espionnage par Google/Apple/Microsoft Agenda.

Et comme Framasoft ne veut pas finir comme Google, Facebook ou Microsoft (ça ne risque pas !), ils ont aussi lancé l’initiative CHATONS, pour que leur approche se diffuse à d’autres organisations.

Bref, Framasoft et Dégooglisons Internet, c’est bien, mangez-en soutenez-les !











mirPod.com is the best way to tune in to the Web.

Search, discover, enjoy, news, english podcast, radios, webtv, videos. You can find content from the World & USA & UK. Make your own content and share it with your friends.


HOME add podcastADD PODCAST FORUM By Jordi Mir & mirPod since April 2005....
ABOUT US SUPPORT MIRPOD TERMS OF USE BLOG OnlyFamousPeople MIRTWITTER