HOME > RSS > BLOGS France > radio campus paris

R S S : radio campus paris


PageRank : 11 %

VoteRank :
(2.43 - 4 votes)





tagsTags: , , , , , , , , , , , , ,


Français - French

RSS FEED READER



Chablis Hebdo // 23.06.17

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
23 June, by gardeavue[ —]

0 Les copains 1965 Yves RobertCoucou nous revoilou !

Chablis Hebdo, pour son avant-dernière émission de la saison, réunit la crème de la crème de son équipe pour vous offrir un décryptage de qualitey de l’actualité. L’émission politique la plus sérieuse de la bande FM sera présentée cette semaine par Yves Calva, et composée de :

  • Laurrain Joffran aka « je suis macro-compatible » ;
  • Alain Duracelle aka « je suis pompidou-compatible » ;
  • André Manouchiant aka « je suis rage-against-the-machine-compatible » ;
  • Guy Mix aka « je suis table-de-mixage-compatible ».

En route mauvaise troupe !

Cet article Chablis Hebdo // 23.06.17 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


La Matinale – Jeunesses Méditerranéennes et Summer of Loge

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
22 June, by redaction[ —]

 On le sait bien, tous les espoirs d’un monde meilleur reposent sur la jeunesse, la jeunesse qui s’investit, qui se mobilise, mais aussi qui réfléchit et donne à réfléchir. C’est dans cette optique que le Réseau Euromed France, un réseau qui rassemble 42 organisations de la société civile françaises engagées dans les pays du pourtour méditerranéen,  organise chaque année des rencontres par et pour les jeunes, appelées « Jeunesses Méditerranéennes » Cette année, elles se sont d’abord déroulées à Casablanca en avril, et se poursuivent pour une inter-session cette semaine à Paris. Le but : rassembler un groupe de travail de 7 personnes afin d’effectuer un bilan collectif de la rencontre passée et préparer celle à venir. Sarah Chelal, chargée de mission animation réseau et suivi de projets sur le REF, Sofia Ikram Djebarri et Abdel Aziz Bouslah, deux des participants à la discussion, échangent et partagent sur la situation de la jeunesse au Maghreb. 

« Ça m’a apporté la possibilité de m’exprimer » nous dit Abdel Aziz Bouslah à propos du groupe de travail 

IMG_5262

 

Direction le 11è arrondissement maintenant, où se cache le théâtre La Loge, un endroit où se mêlent théâtre, danse, concerts et buvette. Le principe : laisser un espace de création libre aux artistes, pour qu’ils puissent prendre le temps de s’exprimer.  Lucas Bonnifait, co-directeur de La Loge, vient nous parler du Festival Summer of Loge, qui se déroule du 28 juin au 13 juillet. Sur le thème énigmatique de « You will never walk alone », le théâtre La Loge prévoit des représentations théâtrales, des concerts et des conférences ainsi q’une soirée d’ouverture et de clôture musicale : vous aurez le droit à un « Karakoé Live » le 13 juillet. 

IMG_5263

A retrouver aussi le reportage de Tom, qui s’est rendu au Refugee Food Festival, ainsi que la chronique de Valentin sur la domestication des chats. 


Présentation : Julien Abou / Réalisation : Rémy Dussart / Co-interview : Dania Kaddur et Claire Guédon / Reportage : Tom Rossi / Chronique : Valentin Baudena / Web : Claire Guédon / Coordination : Marion Guichaoua et Elsa Landard

Cet article La Matinale – Jeunesses Méditerranéennes et Summer of Loge est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Pièces détachées : Une fin de saison en beauté ! // 26.06.17

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
22 June, by Pièces détachées[ —]

Pour cette dernière émission de la saison, nous aurons l’immense honneur de recevoir Wajdi Mouawad, auteur, metteur en scène, comédien et directeur du Théâtre national de la Colline. Pendant une heure, nous ferons le point avec lui sur sa première année en tant que directeur de l’un des cinq théâtres nationaux que compte la France ; sans oublier, bien entendu, de parler de la nouvelle programmation pour la saison 17-18. Et puis, nous voyagerons en sa compagnie à travers son oeuvre, celle d’un grand homme de théâtre. Une émission d’une infinie richesse que nous vous proposons, à ne surtout pas manquer !

Crédit photo : Jean-Louis Fernandez

Crédit photo : Jean-Louis Fernandez

 

Une émission préparée par Thomas Sila, avec la complicité de Chloé de Broca, Antoine Deklerck, Ophélie Lehmann et Chüs Pan, réalisée par Julia Cominassi

Cet article Pièces détachées : Une fin de saison en beauté ! // 26.06.17 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Mercredi ! Au rythme du Swing // 22.06.2017

22 June, by Mercredi[ —]

2017.06.21

 

Photos © Mathias G’Bamy

Au programme ce Mercredi !

Cette émission vous parle du Swing, quelles sont les spécificités de cette danse joyeuse et conviviale et de cette musique jazzy née dans les années 30. Pour Mercredi ! nous sommes allé à la rencontre de passionnés de Swing qui se retrouvent régulièrement dans les salles de cours ou sur les terrasses de bar pour retrouver leur amis et danser le swing toute la nuit.

Les musiques de l’émission :

Amos Milburn – One scotch, one bourbon, one beer

Benny Goodman & peggy lee – on the sunny side of the street

Ella Fitzgerald – Smooth sailing

Pour écouter > par ici !

Cet article Mercredi ! Au rythme du Swing // 22.06.2017 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Sandwich Triangle – Vonn Zipper  Stefan Burne // 17.06.2017

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
22 June, by sandwich[ —]

vonn stefan

Samedi dernier dans le Sandwich Triangle ce sont Vonn Zipper aka The Devil Dancer du collectif Être Assis ou Danser et Stefan Burne de Club Z1Z1 qui ont pris les commandes du Sandwich Triangle, au programme : synthpop, italo,  & techno dègue.

TRACKLIST VON ZIPPER :

SM-LE – Fantasy
Monuments – Violet Lady
Kovács Kati – Kérdés Önmagamhoz
J.M. Band – Computer Monkey
Za Za – Zauberstab
Ironing Music – Not Ashamed
S.M. Nurse – On and Off
Geneva Jacuzzi – Cannibal Babies
Boy Harsher – Save Me
Andreuccio Torelli – This Not Is To Game
Design – Fashion & Seduction
Umo Detic – Fahrenheit (extended mix)
Alessandro Adriani – He Is Everything And Also Nothing
In Trance 95 – Dance Another Fear

TRACKLIST STEFAN BURNE

Antony Maiovvi – A Holy Drone
Propaganda For Frankie – P Machinery Medley With Relax
Anne claire I want
Wax – Wax Dance (Dupe Edit)
Santuareg – Milfopolis
Hypnotic Tango – My Mine
Forklift And Saw – Another Day
DAF brothers 5gabi mix)
San Giovanni Bassista – Hot Socks (Alexander Robotnick edit)
Helen – Witch
Mr.Flagio – Take a chance (Kiko edit)
Rude 66 – the kill
New Order – 586 (Mirror People Edit)
Alden Tyrell – Rendez vous at Rimini
TC – Hello I Love You (New Beat-Body-Acid Mix)
Na Kenda – Hector Zazou & Bony Bikaye (Afro-acid mix)

Cet article Sandwich Triangle – Vonn Zipper  Stefan Burne // 17.06.2017 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Brisa Roché  Bost @ Bam Salute Show

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
22 June, by bamsalute[ —]

 

Une émission spéciale avec une première partie jouée par Alex Easy Style et la venue de Bost de BOST & BIM qui vient nous présenter son nouvel album « Bost & Bim meets Winston McAnuff & Brisa Roché « , avec une interview, du live & direct et une sélection spéciale « The Bombist » pour finir.  Enjoy Massives!

brisa roche

 

Cet article Brisa Roché  Bost @ Bam Salute Show est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


La Matinale – Les politiques et le Big Data  salon Emmaüs

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
21 June, by redaction[ —]

L’usage du big data à des fins politiques est un phénomène récent en France. L’exemple le plus frappant de l’utilisation des données numériques au bénéfice des différents partis et candidats est sans doute celui d’Emmanuel Macron qui aurait, d’après des analystes politiques, remporté l’élection présidentielle en partie par le ciblage politique des citoyens. La technologie se développe et grâce à des logiciels, on arrive désormais à faire des découpages géographiques en fonction des bureaux de vote pour classer la population selon qu’elle est abstentionniste, indécise ou à persuader. C’est le sujet d’une tribune parue dans le journal Le Monde, écrite par l’avocate Muriel Assuline. Selon elle, les politiques usent et abusent des données personnelles. Il faudrait mettre en place des protections des données de la population comme « demander le consentement au prélèvement de ses données », explique-t-elle.

« Il y a des données personnelles comme le nom et le prénom mais aussi il y a aussi des données sensibles qui peuvent toucher à des opinions, par exemple ».

 

Si vous ne croyez plus aux pouvoirs des politiques, vous pouvez encore croire à votre pouvoir d’achat ! Alors, pourquoi ne pas consommer plus juste ? Le salon Emmaüs débarque dès le dimanche 25 juin à Paris au parc des expositions – Porte de Versailles pour une 18ème édition. L’occasion de s’équiper à petits prix et de découvrir des bons plans. Cet événement de vente solidaire vous propose aussi des ateliers artistiques Do It Yourself et de recyclage pour donner une seconde vie aux objets en apportant votre touche personnelle. L’artiste grapheur Pierre Grégory est venu parler de son engagement et de sa participation au salon dans cette seconde partie d’émission. Il est accompagné du président du mouvement Emmaüs lui-même Thierry Kuhn. Un rendez-vous à ne pas manquer ! 

« Le salon aide à mettre en place des actions de solidarité internationale autour des projets prioritaires d’Emmaüs international, comme la question des migrants, des projets plus éthiques. » 

IMG_3377
Côté chroniques, François et Pitoum font leurs adieux à Erwan pour sa dernière Matinale.

Présentation : Erwan Duchateau / Co-interviews : Gabrielle Bayer & Mathilde Bigot / Chroniques : Pitoum & François / Web : Roumaïssa Benahmed / Réalisation : Tiffany Battistel / Coordination : Marion Guichaoua et Elsa Landard

Cet article La Matinale – Les politiques et le Big Data  salon Emmaüs est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Museum side : Karel Appel  les expos de l’été // 25.06.17

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
21 June, by Museum Side[ —]

Cette saison, avec Museum side, on vous emmène parcourir la capitale pour dénicher pour vous les expositions qui valent le coup d’œil ou celles qui au contraire sont un peu décevantes. Le principe : deux expositions à l’affiche dans de grands musées parisiens sur lesquelles nous débattrons avec à chaque fois un invité spécialiste qui nous donnera des clés de compréhension.

 Pour la dernière de la saison, on vous a concocté un beau programme estival. Dans la première partie, on parlera de l’exposition « Karel Appel, l’art est une fête » avec sa commissaire Choghakate Kazarian, présentée au musée d’art moderne de la ville de Paris jusqu’au 20 août.

Oiseaux de nuit, 1949   Huile sur toile, 75  100 cm Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

Oiseaux de nuit, 1949 Huile sur toile, 75  100 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

Animaux au-dessus du village, 1951   Huile sur toile, 130  161 cm Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

Animaux au-dessus du village, 1951 Huile sur toile, 130  161 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

 L’Homme hibou n°1, 1960  Acrylique sur souche d'olivier, 157  90  52 cm  Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

L’Homme hibou n°1, 1960 Acrylique sur souche d’olivier, 157  90  52 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

On connaît le néerlandais Karel Appel principalement parce qu’il est l’un des membres fondateurs du groupe CoBrA. CoBrA pour Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, les acronymes des villes européennes d’où provenaient les membres de ce mouvement. Créé à Paris en 1948 et dissout seulement trois ans après en 1951, ce groupe européen donc parmi lequel on comptait notamment Asger Jorn ou Pierre Alechinsky, voulait se détacher des académismes de l’époque comme l’art abstrait qu’ils jugeaient trop rigides pour prôner un art plus spontané avec des pratiques inspirées du primitivisme et de l’art brut. D’ailleurs, ils sont contemporains de la Compagnie de l’Art Brut fondée par Dubuffet à la même époque. Mais, finalement, cette période a été très courte dans la vie de Karel Appel. Il voyage beaucoup et s’installe à Paris définitivement en 1950 où il est soutenu par des critiques comme Michel Ragon ou Michel Tapié. Son style évolue vers l’expressionnisme avec une gestuelle très marquée. Le Musée d’art moderne de Paris propose justement de découvrir le parcours artistique varié de Karel Appel dans une très belle exposition jusqu’au 20 août à l’occasion de la donation de 21 peintures et sculptures de la Karel Appel Foundation. La dernière exposition qui lui était consacrée date des années 80 dans ce même musée. Choghakate Kazarian, la commissaire de l’exposition « Karel Appel, l’art est une fête », a été notre invitée.

 La Chute du cheval dans l’espace silencieux, 2000  Objets trouvés et huile sur bois, 144,8  243,8  162,6 cm  Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

La Chute du cheval dans l’espace silencieux, 2000 Objets trouvés et huile sur bois, 144,8  243,8  162,6 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

 Les Décapités, 1982  Huile sur toile, 193  672 cm  Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

Les Décapités, 1982 Huile sur toile, 193  672 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Karel Appel Foundation / ADAGP, Paris 2017

Cet article Museum side : Karel Appel  les expos de l’été // 25.06.17 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


HISTOIRES DE : POURQUOI DIT-ON « MUSIQUES NOIRES » // 21.06.2017

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
21 June, by Histoires De[ —]

HISTOIRES #9

James_Brown_Music_Scene_1969

Pour clôturer la saison d’Histoires de, on a choisi aujourd’hui de revenir sur l’utilisation d’un terme simple mais complexe, celui de « musiques noires ». Vous le savez depuis la rentrée, Histoires de explore plusieurs styles de musique. On a parlé de la P-Funk et de la techno de Détroit, on a aussi évoqué la musique créole d’Eugène Mona ou encore de la funk nigériane de William Onyeabor. Tous ces styles ont pour point commun d’être mis dans la catégorie des « musiques noires ». Mais pourquoi les appeler musiques noires alors qu’on ne désigne pas par opposition les musiques blanches ? Désigner une musique par une couleur de peau est étrange quand on y pense, je vous propose donc une réflexion autour de ce terme.  

Ecrivain, auteur, compositeur, Gil Scott Heron est plus qu’un artiste de jazz. Adepte du spoken word, il va défendre dans ses textes le tableau social des Afro-américains des années 60/70. Il reste l’un des artistes les plus importants de l’histoire de la « musique noire ». 

PLAYLIST 

Alan Lomax collectionRosie 

The Last PoetsNew York, New York

Marvin GayeI Heard it Trough The Grapevine

James BrownSay It Loud, I’m Black & I’m Proud

Max Cilla – Crépuscule Tropical 

Gil Scott HeronThe Bottle

Kery James Musique nègre 

Cet article HISTOIRES DE : POURQUOI DIT-ON « MUSIQUES NOIRES » // 21.06.2017 est apparu en premier sur Radio Campus Paris.


Déshabillez-moi l’écrivanalyse

http://www.radiocampusparis.orgplay episode download
20 June, by deshabillez[ —]

img-2-small700

 

Ce soir, nous vous invitons à vous laisser aller à la rencontre. Il ne se passera rien d’extraordinaire ou de dangereux, rien de catastrophique ou de sublime, rien d’incroyable ou de sulfureux. Simplement une rencontre.

J’ai le plaisir ce soir d’accueillir Ivan Joseph, seul et unique écrivanalyste au monde. A mi chemin entre l’artiste, l’écrivain et le psychanalyste, il a tout d’un personnage fictionnel mais ancre pourtant sa réelité – si l’on peut dire ainsi- dans les rencontres qu’il provoque quotidiennement. Avec lui nous nous dévierons dans un discussion non maîtrisée… aucune question n’est préparée à l’avance, l’émission trouvera son propre déploiement dans la rencontre.

Sans filet, nous nous jetterons dans le vide d’une heure de pause radiophonique, où notre seule contrainte sera celle de prendre le temps. Ce temps qui nous est offert, et que nous utiliserons jusqu’à la dernière seconde. Une heure pour découvrir ce drôle de métier, que celui d’artiste. Une heure pour réfléchir ensemble à ce qui fait œuvre, et ce qui donne de la valeur à la création artistique. Une heure pour dénouer nos fils et s’inventer des métiers. Une heure pour le plaisir. Une heure pour rien.

 

Extraits sonores : 

Urgences, Raymon Depardon (2017)

Répliques, « La Carte et le territoire » avec Michel Houellebecq, Alain Finkielkraut, France Culture (2010)

 

Playlist : 

Hôtel Particulier, Serge Gainsbourg

My Way, Hugo Montenegro

Dwawu, Mady Kouyate

 

Pour contacter notre invité et le rencontrer pour une séance de pause : contact@ivanjoseph.com

 

Animation : Mélanie Péclat

Réalisation : Julien Abou

Cet article Déshabillez-moi l’écrivanalyse est apparu en premier sur Radio Campus Paris.











mirPod.com is the best way to tune in to the Web.

Search, discover, enjoy, news, english podcast, radios, webtv, videos. You can find content from the World & USA & UK. Make your own content and share it with your friends.


HOME add podcastADD PODCAST FORUM By Jordi Mir & mirPod since April 2005....
ABOUT US SUPPORT MIRPOD TERMS OF USE BLOG OnlyFamousPeople MIRTWITTER