ACCUEIL > RSS > BLOGS France > KORBEN

R S S : KORBEN


PageRank : 22 %

VoteRank :
(0.77 - 1 vote)





tagsTags: , , , , , ,


Français - French

LECTEUR FLUX RSS



Où acheter des cryptomonnaies ? Bitcoin, Ethereum, ZCash, Ripple…etc

21 juillet, par Korben[ —]

Si vous achetez du Bitcoin, de l'Ethereum ou d'autres crypto-monnaies, vous êtes obligés de passer obligatoirement par un broker, c'est-à-dire un site qui va vous en vendre contre un virement bancaire ou un paiement par CB.

Je ne les connais pas tous, mais mes copains et moi, on en a testé plusieurs depuis le début de l'année donc je vais vous en indiquer quelques-uns que j'ai trouvé sympas. Par contre, ne m'en veuillez pas, je n'indique pas les frais que prend chacun des sites vu que ça change tout le temps... Je vous invite plutôt à vous référer à leur FAQ pour en savoir plus. Je me suis aussi amusé à mettre un petit "check" vert ✅ sur tous ceux que je trouve accessibles aux débutants.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je dois quand même préciser plusieurs points :

  • 1/ Tous les brokers prennent une commission.
  • 2/ Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix.
  • 3/ Les cours des cryptomonnaies évoluent sans cesse et les brokers jouent là-dessus pour tirer sur leur marge comme sur un élastique. Donc vérifiez toujours que le cours de la monnaie correspond bien à ce que vous propose le broker.
  • 4/ Les cryptomonnaies, c'est comme du vrai argent sauf que la banque c'est vous. Donc, assurez vous-même la sécurité de votre argent et ne faites pas confiance à des plateformes tierces. Cet aspect sécurité fera l'objet d'un article futur, car il y a beaucoup de choses à dire.
  • 5/ La plupart des brokers proposent des liens d'affiliation. N'hésitez pas à vous en servir, ça vous permettra d'acheter un peu plus de cryptomonnaies. Certains liens de cet article sont affiliés.
  • 6/ Avant d'acheter une cryptomonnaie, renseignez-vous bien sur le projet qui se trouve derrière et sur les gens qui s'en occupent afin de mesurer le potentiel de la monnaie et son éventuel retour sur investissement dans les mois ou années à venir.
  • 7/ Les virements SEPA, c'est cool, mais ça prend du temps... Donc si vous initiez un virement parce que le cours de la cryptomonnaie n'est pas élevé, c'est déjà trop tard, car le temps que l'argent arrive, ça aura déjà surement changé.

Notez aussi que la plupart des plateformes proposent uniquement le Bitcoin à l'achat, car il s'agit de la monnaie de référence qui peut ensuite être utilisée pour en acheter des tas d'autres (les fameux altcoins). Donc à partir d'un achat unique de Bitcoin, vous aurez ensuite accès aux monnaies de votre choix. Je rappelle aussi que vous êtes le garant de votre argent, et que c'est à vous d'être responsable de ce que vous ferez avec.

BitPanda

Celui-là, je l'aime bien parce qu'il est simple d'utilisation et qu'on peut payer en carte bancaire, donc avoir rapidement sa monnaie virtuelle. Bitpanda propose du Bitcoin, de l'Ethereum, du Dash et du Litecoin (LTC) à l'achat. On peut bien sûr payer aussi par virement SEPA. J'ai testé aussi leur support et ça fonctionne.

Litebit

Litebit est le tout premier site sur lequel je suis tombé. Il est néerlandais et permet d'acheter toutes sortes de cryptomonnaies en plus du Bitcoin. Les paiements se font via virement. Le support technique fonctionne bien aussi pour ce site, si vous êtes patient.

Bitit

Si vous aimez le made in France, Bitit est fait pour vous Il est possible d'acheter uniquement du Bitcoin sur ce site, mais vous pouvez l'acheter en CB, en espèce (avec des cartes vendues en magasins comme Neosurf ou Cashlib). Pas eu de souci niveau support technique avec eux.

Cex.io

Cex.io vous permet de déposer des euros sur votre compte pour acheter ensuite des Bitcoins ou de l'Ethereum. Il s'agit aussi d'une plateforme de trading. Le paiement peut se faire par virement, par carte bancaire ou avec des cryptomonnaies.

Changelly

Changelly c'est l'un des premiers que j'ai utilisé. Il est très simple d'utilisation et propose d'acheter ou de vendre tout ce que vous voulez : Bitcoin, Ethereum, Monero, ZCash, Dash, Ripple, Ethereum Classic (ETC), Litecoin, Dogecoin (DOGE), Aragon (ANT), Synereo (AMP), Decred (DCR), Edgeless (EDG), Expanse (EXP), Gamecredits (GAME), ByteBall (GBYTE), Gnosis (GNO), LBRY (LBC), Lisk (LSK), NavCoin (NAV), Pivx, Potcoin (POT), Radium (RADS) et j'en passe, la liste est vraiment trop longue.

Et surtout il prend la carte bancaire et ne nécessite pas de validation d'identité si vous en prenez pour 50 euros maximum.

Bitstamp

Basé en Europe, Bitstamp propose d'acheter du Bitcoin, du Ripple (XRP) et du Litecoin (LTC) par virement SEPA (ou avec d'autres cryptomonnaies). Je n'ai pas encore testé ce site, mais on m'en a dit que du bien.

Coinbase ✅

Très connu, Coinbase propose à l'achat et à la vente du Bitcoin, du Litecoin et de l'Ethereum et permet même la création de wallets hébergés chez eux (ce qui peut dépanner mais je ne vous recommande pas ça sur le long terme pour stocker vos monnaies virtuelles.). Sur Coinbase, vous pouvez payer par CB ou en virement SEPA. J'ai aussi testé leur support technique et obtenu une réponse assez rapidement. Un truc important à savoir aussi c'est qu'au mois d'août, Bitcoin va forker. Et Coinbase a prévu de rester sur l'ancienne chaine de blocs. Donc si vous voulez basculer sur le hard fork, il vaut mieux retirer vos BTC avant le 31 juillet pour les mettre dans un wallet dont vous avez la maitrise totale. Plus d'infos à ce sujet ici.

CoinMama ✅

Ce broker basé en Israel propose d'acheter du Bitcoin uniquement avec une carte bancaire. Simple, rapide, efficace.

Kraken

À la fois plateforme de trading et broker, Kraken est assez ancien (2011) et propose de déposer directement via un virement SEPA, des euros sur votre compte. Ensuite, une fois qu'ils sont arrivés, vous pourrez acheter du Bitcoin, de l'Ethereum (ETH), du Monero (XMR), du Dash (DASH), du Litecoin (LTC), du Ripple (XRP), du Stellar/Lumens (XLM), de l'Ethereum Classic (ETC), de l'Augur (REP), du Zcash (ZEC), du Dogecoin (XDG)...etc. Je n'ai pas encore testé ce site, mais on me l'a aussi recommandé.

Et ils ont même un programme de Bug Bounty

Localbitcoins

Pas encore testé non plus. C'est une plateforme de vente et d'achat de Bitcoin entre particuliers. Les paiements peuvent se faire par virement, par PayPal, CB, espèces, Western Union et j'en passe. Le côté "local" est plutôt rigolo. J'imagine que ça rassure de savoir que le mec qui te vend tes Bitcoins est dans la même ville que toi et que tu peux le rencontrer et le payer en cash. C'est un peu LeBonCoin du Bitcoin et c'est accessible aux débutants.

Bisq

Toutes les plateformes que je viens de vous présenter fonctionnent très bien, mais on le défaut d'être des entités centralisées. Le logiciel BitSquare qui tourne sous macOS, Windows et Linux, permet à ses utilisateurs d'acheter et de vendre des cryptomonnaies de manière totalement décentralisée.

De son petit nom Bisq, cette solution repose sur une infrastructure P2P et ne peut être censurée, surveillée ou contrôlée. Elle permet par exemple d'échanger des euros ou du dollar contre du Bitcoin ou encore d'échanger des tas de cryptomonnaies contre du Bitcoin, et bien sûr évite de dépendre d'un tiers qui peut se faire pirater ou placé sous contrôle. Bisq stocke toutes les données personnelles localement, assure un chiffrement de bout en bout, le tout routé entièrement via le réseau Tor et bien sûr, tout est ouvert puisque le code est open source.

Son défaut c'est que ce n'est pas encore assez accessible pour les débutants, je trouve. Il faut déjà bien maitriser les cryptomonnaies pour ne pas faire de conneries.

La Maison du Bitcoin / Coinhouse

Et je garde le meilleur pour la fin ! La maison du Bitcoin est un comptoir de change en plein Paris qui vous permettra d'acheter directement vos Bitcoin et vos Ethereum comme vous le feriez dans n'importe quel magasin. En plus, vous pourrez échanger avec des experts qui sauront vous conseiller. Autrement, la Maison du Bitcoin possède aussi un site de vente en ligne comme tous ceux que je viens de citer plus haut, qui s'appelle Coinhouse.

Voilà, déjà avec tout ça vous avez de quoi faire. N'oubliez pas, vous seuls êtes responsable de ce que vous achetez et de la sécurité de vos monnaies virtuelles. Prenez la sécurité de tout cela très au sérieux... Mettez des mots de passe solides et activez les sécurités supplémentaires proposées par les sites comme le 2FA.

Bonne journée !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Où acheter des cryptomonnaies ? Bitcoin, Ethereum, ZCash, Ripple…etc ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Où acheter des crytpomonnaies ? Bitcoin, Ethereum, ZCash, Ripple…etc

21 juillet, par Korben[ —]

Si vous achetez du Bitcoin, de l'Ethereum ou d'autres crypto-monnaies, vous êtes obligés de passer obligatoirement par un broker, c'est-à-dire un site qui va vous en vendre contre un virement bancaire ou un paiement par CB.

Je ne les connais pas tous, mais mes copains et moi, on en a testé plusieurs depuis le début de l'année donc je vais vous en indiquer quelques-uns que j'ai trouvé sympas. Par contre, ne m'en veuillez pas, je n'indique pas les frais que prend chacun des sites vu que ça change tout le temps... Je vous invite plutôt à vous référer à leur FAQ pour en savoir plus. Je me suis aussi amusé à mettre un petit "check" vert ✅ sur tous ceux que je trouve accessibles aux débutants.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je dois quand même préciser plusieurs points :

  • 1/ Tous les brokers prennent une commission.
  • 2/ Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix.
  • 3/ Les cours des cryptomonnaies évoluent sans cesse et les brokers jouent là-dessus pour tirer sur leur marge comme sur un élastique. Donc vérifiez toujours que le cours de la monnaie correspond bien à ce que vous propose le broker.
  • 4/ Les cryptomonnaies, c'est comme du vrai argent sauf que la banque c'est vous. Donc, assurez vous-même la sécurité de votre argent et ne faites pas confiance à des plateformes tierces. Cet aspect sécurité fera l'objet d'un article futur, car il y a beaucoup de choses à dire.
  • 5/ La plupart des brokers proposent des liens d'affiliation. N'hésitez pas à vous en servir, ça vous permettra d'acheter un peu plus de cryptomonnaies. Certains liens de cet article sont affiliés.
  • 6/ Avant d'acheter une cryptomonnaie, renseignez-vous bien sur le projet qui se trouve derrière et sur les gens qui s'en occupent afin de mesurer le potentiel de la monnaie et son éventuel retour sur investissement dans les mois ou années à venir.
  • 7/ Les virements SEPA, c'est cool, mais ça prend du temps... Donc si vous initiez un virement parce que le cours de la cryptomonnaie n'est pas élevé, c'est déjà trop tard, car le temps que l'argent arrive, ça aura déjà surement changé.

Notez aussi que la plupart des plateformes proposent uniquement le Bitcoin à l'achat, car il s'agit de la monnaie de référence qui peut ensuite être utilisée pour en acheter des tas d'autres (les fameux altcoins). Donc à partir d'un achat unique de Bitcoin, vous aurez ensuite accès aux monnaies de votre choix. Je rappelle aussi que vous êtes le garant de votre argent, et que c'est à vous d'être responsable de ce que vous ferez avec.

BitPanda

Celui-là, je l'aime bien parce qu'il est simple d'utilisation et qu'on peut payer en carte bancaire, donc avoir rapidement sa monnaie virtuelle. Bitpanda propose du Bitcoin, de l'Ethereum, du Dash et du Litecoin (LTC) à l'achat. On peut bien sûr payer aussi par virement SEPA. J'ai testé aussi leur support et ça fonctionne.

Litebit

Litebit est le tout premier site sur lequel je suis tombé. Il est néerlandais et permet d'acheter toutes sortes de cryptomonnaies en plus du Bitcoin. Les paiements se font via virement. Le support technique fonctionne bien aussi pour ce site, si vous êtes patient.

Bitit

Si vous aimez le made in France, Bitit est fait pour vous Il est possible d'acheter uniquement du Bitcoin sur ce site, mais vous pouvez l'acheter en CB, en espèce (avec des cartes vendues en magasins comme Neosurf ou Cashlib). Pas eu de souci niveau support technique avec eux.

Cex.io

Cex.io vous permet de déposer des euros sur votre compte pour acheter ensuite des Bitcoins ou de l'Ethereum. Il s'agit aussi d'une plateforme de trading. Le paiement peut se faire par virement, par carte bancaire ou avec des cryptomonnaies.

Changelly

Changelly c'est l'un des premiers que j'ai utilisé. Il est très simple d'utilisation et propose d'acheter ou de vendre tout ce que vous voulez : Bitcoin, Ethereum, Monero, ZCash, Dash, Ripple, Ethereum Classic (ETC), Litecoin, Dogecoin (DOGE), Aragon (ANT), Synereo (AMP), Decred (DCR), Edgeless (EDG), Expanse (EXP), Gamecredits (GAME), ByteBall (GBYTE), Gnosis (GNO), LBRY (LBC), Lisk (LSK), NavCoin (NAV), Pivx, Potcoin (POT), Radium (RADS) et j'en passe, la liste est vraiment trop longue.

Et surtout il prend la carte bancaire et ne nécessite pas de validation d'identité si vous en prenez pour 50 euros maximum.

Bitstamp

Basé en Europe, Bitstamp propose d'acheter du Bitcoin, du Ripple (XRP) et du Litecoin (LTC) par virement SEPA (ou avec d'autres cryptomonnaies). Je n'ai pas encore testé ce site, mais on m'en a dit que du bien.

Coinbase ✅

Très connu, Coinbase propose à l'achat et à la vente du Bitcoin, du Litecoin et de l'Ethereum et permet même la création de wallets hébergés chez eux (ce qui peut dépanner mais je ne vous recommande pas ça sur le long terme pour stocker vos monnaies virtuelles.). Sur Coinbase, vous pouvez payer par CB ou en virement SEPA. J'ai aussi testé leur support technique et obtenu une réponse assez rapidement. Un truc important à savoir aussi c'est qu'au mois d'août, Bitcoin va forker. Et Coinbase a prévu de rester sur l'ancienne chaine de blocs. Donc si vous voulez basculer sur le hard fork, il vaut mieux retirer vos BTC avant le 31 juillet pour les mettre dans un wallet dont vous avez la maitrise totale. Plus d'infos à ce sujet ici.

CoinMama ✅

Ce broker basé en Israel propose d'acheter du Bitcoin uniquement avec une carte bancaire. Simple, rapide, efficace.

Kraken

À la fois plateforme de trading et broker, Kraken est assez ancien (2011) et propose de déposer directement via un virement SEPA, des euros sur votre compte. Ensuite, une fois qu'ils sont arrivés, vous pourrez acheter du Bitcoin, de l'Ethereum (ETH), du Monero (XMR), du Dash (DASH), du Litecoin (LTC), du Ripple (XRP), du Stellar/Lumens (XLM), de l'Ethereum Classic (ETC), de l'Augur (REP), du Zcash (ZEC), du Dogecoin (XDG)...etc. Je n'ai pas encore testé ce site, mais on me l'a aussi recommandé.

Et ils ont même un programme de Bug Bounty

Localbitcoins

Pas encore testé non plus. C'est une plateforme de vente et d'achat de Bitcoin entre particuliers. Les paiements peuvent se faire par virement, par PayPal, CB, espèces, Western Union et j'en passe. Le côté "local" est plutôt rigolo. J'imagine que ça rassure de savoir que le mec qui te vend tes Bitcoins est dans la même ville que toi et que tu peux le rencontrer et le payer en cash. C'est un peu LeBonCoin du Bitcoin et c'est accessible aux débutants.

Bisq

Toutes les plateformes que je viens de vous présenter fonctionnent très bien, mais on le défaut d'être des entités centralisées. Le logiciel BitSquare qui tourne sous macOS, Windows et Linux, permet à ses utilisateurs d'acheter et de vendre des cryptomonnaies de manière totalement décentralisée.

De son petit nom Bisq, cette solution repose sur une infrastructure P2P et ne peut être censurée, surveillée ou contrôlée. Elle permet par exemple d'échanger des euros ou du dollar contre du Bitcoin ou encore d'échanger des tas de cryptomonnaies contre du Bitcoin, et bien sûr évite de dépendre d'un tiers qui peut se faire pirater ou placé sous contrôle. Bisq stocke toutes les données personnelles localement, assure un chiffrement de bout en bout, le tout routé entièrement via le réseau Tor et bien sûr, tout est ouvert puisque le code est open source.

Son défaut c'est que ce n'est pas encore assez accessible pour les débutants, je trouve. Il faut déjà bien maitriser les cryptomonnaies pour ne pas faire de conneries.

La Maison du Bitcoin / Coinhouse

Et je garde le meilleur pour la fin ! La maison du Bitcoin est un comptoir de change en plein Paris qui vous permettra d'acheter directement vos Bitcoin et vos Ethereum comme vous le feriez dans n'importe quel magasin. En plus, vous pourrez échanger avec des experts qui sauront vous conseiller. Autrement, la Maison du Bitcoin possède aussi un site de vente en ligne comme tous ceux que je viens de citer plus haut, qui s'appelle Coinhouse.

Voilà, déjà avec tout ça vous avez de quoi faire. N'oubliez pas, vous seuls êtes responsable de ce que vous achetez et de la sécurité de vos monnaies virtuelles. Prenez la sécurité de tout cela très au sérieux... Mettez des mots de passe solides et activez les sécurités supplémentaires proposées par les sites comme le 2FA.

Bonne journée !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Où acheter des crytpomonnaies ? Bitcoin, Ethereum, ZCash, Ripple…etc ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Réinitialiser les lunettes Spectacles de Snapchat

21 juillet, par Korben[ —]

Je suis en train de tester les lunettes Spectacles de Snapchat et évidemment, l'appairage avec mon téléphone n'a pas fonctionné (c'est du Bluetooth). J'ai donc du faire une réinitialisation des lunettes pour y arriver. Je sais que cet article est hyper niche, mais si vous êtes dans le même cas que moi, voici comment faire.

Déjà, la première chose à vérifier, c'est que vous avez assez de batterie. Pour connaitre son niveau, il faut tapoter 2 fois sur la branche gauche ici :

Si vous avez de la batterie, c'est OK, on va pouvoir tenter un truc. Assurez-vous d'abord si vous aviez déjà réussi une première association avec votre téléphone, de bien supprimer les lunettes dans la liste des appareils Bluetooth disponible.

Ensuite, 2 possibilités s'offrent à vous :

Le soft reset (réinitialisation logicielle) :

Appuyez durant 50 secondes sur le bouton de vos Spectacles. Utilisez un chrono pour être certain de la durée. Vous devriez alors voir une séquence avec 3 points lumineux démarrer sur les lunettes. Recommencez ensuite l'association des lunettes avec l'application Snapchat comme expliquée dans la doc des Spectacles.

Le hard reset (réinitialisation matérielle) :

Même chose, mais pendant 55 secondes. Relâchez le bouton, puis dans les 10 secondes qui suivent appuyez une fois sur le bouton (mais sans le maintenir). Une séquence lumineuse va alors débuter et lorsque ce sera fini, vous pourrez à nouveau associer vos Spectacles dans l'application Snapchat. Attention, cette réinitialisation vous fera perdre les séquences enregistrées dans vos Spectacles.

Voilà.. Globalement, elles sont sympas et je pense les utiliser surtout à la maison pour faire des mini tutos sur Snapchat. Mais comme je préfère avoir mes lunettes de vue dans la vie de tous les jours, ce sera très ponctuel.

En plus, j'ai l'air encore plus con que d'habitude avec

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Réinitialiser les lunettes Spectacles de Snapchat ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Devil’s Ivy – Une faille de sécurité dans gSOAP et potentiellement des millions d’objets connectés et de serveurs impactés

19 juillet, par Korben[ —]

Les experts sécu de la société Senrio étaient en train d'auditer des caméras IP de la marque Axis quand ils sont tombés sur une faille dans la couche de communication de gSOAP. Pour ceux qui ne connaitraient pas, gSOAP est un outil open source utilisé pour développer des webservices.

Cette faille toute fraiche baptisée Devil's Ivy (CVE-2017-9765) permet à un attaquant d'exécuter du code à distance sur les serveurs. Toutefois, les clients peuvent aussi être touchés s'ils reçoivent des messages SOAP de serveurs vérolés. Si on reste sur l'exemple des caméras Axis, on peut grâce à cette faille accéder à un flux vidéo privé, voire même empêcher le propriétaire de la caméra d'accéder au flux.

gSOAP a été téléchargé plus d'un million de fois par des développeurs du monde entier et est très utilisé dans de nombreux projets, y compris dans de grosses boites comme Microsoft, IBM ou encore Adobe. Cela signifie que de nombreux autres logiciels ou objets connectés utilisant gSOAP peuvent eux aussi être affectés par Devil's Ivy.

Voici une démonstration vidéo de l'exploitation de cette faille sur une caméra Axis M3004 :

Senrio fait les recommandations suivantes pour se protéger :

  • Ne pas rendre dispo ses objets connectés, ses alarmes, caméras de sécurité et compagnie sur le net. Au premier juillet, Shodan indiquait plus de 14 700 caméras dôme Axis faillibles accessibles depuis n'importe où sur la planète.
  • Installer des systèmes de protection genre firewall devant vos objets connectés ou utiliser au moins du NAT pour réduire l'exposition et améliorer la détection d'éventuelles attaques
  • Patcher vos appareils dès que les constructeurs sortiront des mises à jour.

Ce dernier conseil m'amuse beaucoup dans on voit ce qui s'est passé avec EternalBlue... Donc j'imagine qu'on entendra à nouveau parler de Devil's Ivy, ou peu importe ses prochains noms, dans un futur relativement proche (quelques mois ?)

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Devil’s Ivy – Une faille de sécurité dans gSOAP et potentiellement des millions d’objets connectés et de serveurs impactés ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Un bug sur le OnePlus 5 empêche d’appeler les urgences

19 juillet, par Korben[ —]

Alors ça, c'est le bug qui fait tâche, et qui pourrait même être dangereux. Un internaute a remarqué que le OnePlus 5 n'était pas capable d'appeler les numéros d'urgence (Le 911) sans que l'application dialer (celle qui sert à composer les numéros) se plante lamentablement et le téléphone redémarre.

Démonstration :

OnePlus est informé et a publié le commentaire suivant :

"We understand many users on Reddit are waiting for the feedback from OnePlus. Here's the latest update that we can share with you: We have contacted the customer and are currently looking into the issue. We ask anyone experiencing a similar situation to contact us at support @ oneplus.net. Let me know if you have any questions. Thanks, David"

Bref, c'est en cours d'investigation. Je n'ai pas de OnePlus 5 donc je ne peux pas tester (et je n’ai pas non plus envie d'emmerder les pompiers ou la police) donc aucune idée si ça fait la même chose avec nos numéros d'urgence à nous. Mais d'après que ce que je comprends, il s'agit d'une incompatibilité entre le framework utilisé par le dialer et les dialers autres que l'officiel d'Android (dialer stock). Donc peu importe le numéro d'urgence, ça va planter pareil.

Edit 19/07/2017 : Certains Korbenautes m'indiquent que ça n'a pas planté sur leur téléphone. Peut-être que le souci touche que le 911... On verra si on en apprends plus dans les heures qui viennent.

En effet, le bug ne se produit pas avec le dialer stock d'Android et une mise à jour des Googles Apps pour installer le framework nécessaire à ces dialers suffirait à régler le problème. Je pense donc que OnePlus va régler ça assez rapidement.

Edit : 20/07/2017 : Problème corrigé par OnePlus

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Un bug sur le OnePlus 5 empêche d’appeler les urgences ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Ce qu’il faut savoir avant de rejoindre une startup – #RjTalk

19 juillet, par Korben[ —]

Philippe Tring, développeur dans la startup Plezi a réalisé une conf super sympa lors du dernier RJDay où il explique ce qu'est la vie dans une startup et comment choisir celle qui vous correspond le plus.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Ce qu’il faut savoir avant de rejoindre une startup – #RjTalk ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Patrick Beja – Artisan du podcast

17 juillet, par Korben[ —]

Depuis plusieurs années, j'ai des tas d'idées de films, de documentaires et autres qui me trottent dans la tête et que j'aimerai vous montrer ici sur ce blog en attendant qu'un jour Netflix me contacte ;-))). Et l'année dernière j'ai eu la chance de rencontrer et de travailler avec Florian Belmonte que vous commencez aussi un peu à connaitre. Tout de suite, j'ai beaucoup accroché avec son travail qui était dans la ligne directe de ce que j'avais en tête. Je cherchais un réalisateur qui envoie pour faire le film et je lui ai donc proposé de bosser avec moi sur ce 1er projet de film.

J'ai alors imaginé une série de portraits de gens qui font le net, qui y contribuent et qui en sont les acteurs. Évidemment, tout ceci coûte de l'argent et j’ai autofinancé ce premier épisode d'abord parce que c'était un rêve de gosse de sortir un vrai film, mais aussi parce que j'espère qu'un maximum de monde le verra et que cela ouvrira des portes pour m'aider à en produire d'autres derrière. En tout cas, je l'espère.

Et pour le premier, il me fallait quelqu'un qui nous fasse confiance à Florian et moi et qui soit suffisamment à l'aise pour parler face caméra. J'ai shortlisté plusieurs personnes... connues et inconnues et je me suis arrêté sur Patrick Beja.

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore Patrick, pour le présenter en 2 mots, c'est un podcasteur qui avait un bon poste chez Blizzard et qui a tout laché pour sa passion. Grâce à sa communauté, il peut maintenant en vivre et réalise plusieurs émissions comme Le Rendez-Vous Tech, Appload (à laquelle je participe), Le Rendez-Vous Jeux, Positron mais aussi des émissions en anglais comme The Phileas Club ou Pixels.

Nous avons tourné ce film en décembre 2016 à Paris, chez Patrick et Sonja, sa femme. Ils ont été très sympas, très patients et se sont vraiment prêtés au jeu du tournage. Ce fut un moment de partage dont vous retrouverez l'essence en regardant le film. S'en est suivi ensuite le montage où Florian a mis toutes ses tripes et surtout tout son talent et sa vision, accompagné d'Antoine Grelet qui nous a fait aussi un boulot formidable pour le mixage. Sans ces 2-là, le film n'aurait pas eu la même saveur. Merci à eux.

Redan a aussi fait un travail de composition des musiques formidable. Tout ce que vous entendrez est 100% original. Et mon ami Jérôme Keinborg a bien voulu me faire un petit habillage "Break The Rules" parfaitement classe que vous verrez aussi en début de film.

Notez aussi que les sous-titres FR et EN doivent arriver cette semaine ou la semaine prochaine.

Voilà, j'espère que ce bébé vous plaira. Si c'est le cas, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, vos blogs ou à organiser des projections privées (ahah !).

Encore merci du fond du coeur à Florian qui a fait un boulot exceptionnel et qui a su donner vie à cette idée de film, mais aussi à Antoine, à Redan, à Jérôme, à Cédric, à Sonja et bien sûr à Patrick.

Bon visionnage à tous.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Patrick Beja – Artisan du podcast ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Retour sur la GameCamp 2017, le grand rassemblement de l’industrie du jeu vidéo en France

https://korben.info/retour-gamecamp-2017-grand-rassemblement-de-lindustrie-jeu-video-france.htmlplay episode download
13 juillet, par Korben[ —]

Mercredi dernier a eu lieu le GameCamp 2017. Il s'agit d'une réunion réservée aux professionnel.le.s des métiers du Jeu vidéo. Florian Belmonte qui m'accompagne parfois sur ce genre d'événements, a pu rencontrer et partager un moment avec certaines de ces personnes.

Voici son récit. Merci à lui.

Des musicien•ne•s, des graphistes, des programmeur•se•s, des personnes du marketing, des expert•e•s juridiques, des professeur.e.s, des étudiant•e•s et bien d'autres passionnés de jeux vidéo se sont donnés rendez-vous à Lille. Au programme de ces 2 jours, des conférences, des rencontres, une master class, des études, des conseils, des tests, du réseautage, des présentations de projets, des témoignages et de nombreuses rencontres vont avoir lieu. J'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer ces personnes.

Elizabeth, Miryam et Diane ont travaillé sur jeu mobile "A normal Lost Phone" un titre apprécié d'un grand nombre de personnes. Accidental Queens, leur studio, a remporté plusieurs prix très importants dans l'industrie du Jeu vidéo.

Elles sont en “sprint review” : 2 fois par mois, Simon, chargé de production sur leur prochain titre se rend dans les bureaux afin de voir l'avancement du prochain jeu. Elles définissent leurs objectifs pour les deux prochaines semaines avec lui. La pression est palpable,

"La semaine est morte la, on a le Gamecamp jeudi et vendredi. Il va falloir qu'on vienne bosser dimanche pour rattraper"- Miryam la graphiste du studio.

Diane se charge de la programmation du jeu avec le moteur unity. Elle note les éléments graphiques que Miryam a déjà réalisés et ceux qui seront à faire pendant des deux prochaines semaines pour le retour de Simon.

Avec Simon, l’équipe a instauré qu'il y aurait une partie de jeux de rôles après leur journée de travail à chaque fois qu'il vient. C'est une bonne manière de fédérer l'équipe et de la souder. Elles jouent à Vampire : La Mascarade qui se déroule dans un univers sombre et contemporain.

Viviane est encore en stage avec Accidental Queens jusqu'en septembre. Après, elle partira travailler dans un autre studio.

L'heure tourne, les derniers préparatifs avant le GameCamp doivent être bouclés, les plannings calés et les objectifs notés. Chacune sait ce qu'elle a à faire pour le prochain rendez-vous dans deux semaines avec Simon.

"Tout le monde a son diadème ? On ne repasse pas au bureau donc il vous le faut" - Miryam.

Le diadème est leur signe distinctif sur les events.

Le Gamecamp commence demain mercredi, mais beaucoup de personnes se sont donné rendez-vous pour une soirée "off" afin de parler ensemble, de faire connaissance et de décompresser avant le début de l'événement.

"Pas de soirée “off” pour moi, je vous laisse, j'ai encore des détails à régler pour ma conf de demain, en plus j'ouvre, il n'y aura personne, c'est en même temps que celle sur "Dishonored"" - Elizabeth

Dès 8h00, Elizabeth se rend au centre de Lille pour le GameCamp. Elle y donne une conférence sur le fait de créer des jeux à impact social.

"J'ai choisi de faire ma conférences sans slides, il faut vraiment que je connaisse mes notes par cœur car je n'aurai pas de support visuel"

En plein coeur de Lille, le centre du nouveau siècle accueille, pendant deux jours, plus de 40 conférences et réunit une grande partie de l'industrie française du Jeu vidéo.

Le SNJV et Game-in organisent cet événement afin de donner une opportunité de partages, d'apprentissages, de rencontres et de possibilités professionnelles à des acteur•rice•s de cette industrie effervescente en France.

1er jour, les gens commencent à arriver, ils•elles récupèrent leurs badges dès 8h30 pour les premières conférences qui commencent à 10h00.

"Je travaille depuis chez moi, mes collaborateur•trice•s depuis leurs appartements, pour rien au monde on ne voudrait retourner dans des bureaux" - Michaël, co-créateur du studio Mi-Clos à l'origine du jeu "Out There".

L'auditorium est rempli, il est 9h30, les organisateur•trice•s du Gamecamp annoncent le planning, les informations importantes à savoir et donnent le coup d'envoi du premier Gamecamp !

Elizabeth se trouve face à une salle très remplie, elle qui ne pensait pas avoir beaucoup de monde, c'est le contraire. Beaucoup de personnes sont venues assister à sa conférence sur le fait de créer des jeux à impact social.

Après la conférence d'Elizabeth (20 minutes de speech et 10 minutes de questions-réponses) c'est François qui prend le relais. Il parle de la satire dans le monde lisse des jeux sur mobiles. Il est à l'origine du jeu "Reigns".

"J'ai beaucoup de chance, Reigns a pris 9 mois de développement, je n'avais pas le droit à un jour de retard, mon fils naissait une semaine après la date de sortie de "Reigns", j'ai tenu les délais, pas le choix".

Il y a des breaks assez régulièrement. Cela permet de prendre du temps pour parler avec les personnes que l'on désire rencontrer. Cyrielle, journaliste spécialisée dans le jeu vidéo, travaille pour Numérama et pose des questions à Diane sur certains points qu'elle va aborder dans sa conférence sur le dialogue entre les studios et les journalistes.

Dans le hall principal sont les écoles et les sociétés actrices de l'industrie du Jeu vidéo en France et dans le monde. Elles viennent présenter de nouvelles technologies, des offres d'emploi, rencontrer les futures personnes à embaucher et contacter pour leurs projets. C'est effervescent, tout le monde vogue de stand en stand pour rencontrer et partager.

Michaël donne sa conférence et prodigue des conseils pour pérenniser un studio après un succès sur mobile "Out There"

Des zones équipées de bornes d'arcade sont aussi mises à disposition pour faire une pause.

Un repas végane est proposé. La pause du déjeuner est faite de rencontres et d'échanges. C'est intense et à la fois reposant.

Yvan, Cyrielle et Antoine mangent ensemble. Yvan est le créateur de "We all end up alone" un jeu faisant incarner le •la joueur•euse, une personne atteinte d'un cancer. Il faut y gérer plusieurs éléments comme, son stress, son temps, son comportement et faire face à de nombreuses situations de la vie du personnage.

Nadia et Elizabeth discutent autour de la place des femmes dans l'industrie du JV.

L'événement est retransmis en direct grâce à l'équipe de radio NGT Live. Une émission de radio spécialisée dans le Jeu vidéo. Nicolas, Douglas, Antoine, et Tavrox sont là pour assurer le bon déroulement du projet. Ils ont un appartement situé à deux pas du centre de conférence, ils y déposent le matériel avant de se rendre à la soirée pro organisée pour les participant•e•s du Gamecamp.

La soirée est à l'image de l'événement. Un grand nombre de personnes parlent de travail, s'échangent des cartes de visite et discutent autour de futurs projets.

Tavrox est le premier levé de l'équipe de NGT Live. Il développe des jeux vidéo à Toulouse. Il est en ce moment sur le jeu "Double Kick Heroes".

"J'ai peur d'enfoncer des portes ouvertes avec ma conférence" - Cyrielle donne sa conférence sur la relation entre les journalistes et les studios de jeux vidéo.

C'est devant une salle comble qu'elle transmet ses expériences et ses astuces pour tenir informé•e•s les journalistes.

Mylène assiste à la conférence de Cyrielle. Elle était cheffe de produit chez Ankama, sur le jeu Dofus pendant 6 ans. Elle est maintenant freelance et travaille pour GOG.com un site de distribution de jeux vidéo. Elle exerce depuis chez elle en Ardèche.

Olivier et Hadrien profitent d'un break entre les conférences pour faire connaissance. Ils travaillent dans des secteurs différents, mais complémentaires. Olivier a créé une société d'intelligence artificielle Matchable.io et Hadrien développe des jeux pour navigateurs. Ils font connaissance afin d'étudier de futurs projets en réunissant leurs compétences.

Pendant le break de l'après-midi, Michaël et William discutent autour de projets futurs. Le GameCamp est un événement où beaucoup de projets se créent et où les possibilités sont très grandes. Tout le monde peut parler à tout le monde, c'est une fourmilière.

Même pendant les conférences, le hall ne désemplit pas. Tout le monde a quelqu'un à rencontrer, avec qui parler et l'échange de cartes de visite est très répandu.

Dans d'autres salles, des expert•e•s en droit d'auteur et en comptabilité sont ici pour accompagner les participant•e•s au Gamecamp. Ils•elles répondent aux questions et lèvent des zones d'ombres sur la partie juridique du jeu vidéo.

Vendredi soir, c'est la fin de l'événement, plein de choses se sont passées, des conférences et des rencontres. Julien, Laurent et Mathieu sont dans le groupe d'organisation du Gamecamp. C'est dans l'auditorium que se passe le Post Mortem. Ils demandent l'avis des participant•e•s sur plusieurs points. C'est avec un vote à main levée que ces sujets sont abordés et seront améliorés pour l'année prochaine.

Après la clôture du GameCamp 2017, plusieurs groupes se forment et le jeu ne quitte pas les discussions. Armel, créateur du jeu "Vignettes", apporte un jeu de société.

"J'ai défoncé le mec, je n'ai pas fait exprès, mon personnage est trop fort et Simon ne m'a pas arrangée en me rendant folle" - Viviane raconte à table ses mésaventures rencontrées dans une de leurs parties de Vampire la mascarade.

Il est tard et l'émulateur de Douglas tourne encore. Il présente certains jeux auxquels il joue pour l'écriture de son prochain livre. La nuit se termine aux alentours de quatre heures du matin. Tout le monde est fatigué, ravi et triste de la fin de cet événement.

Les adieux sont brefs, car tout ce petit monde se retrouvera d'ici un mois à Cologne en Allemagne pour un gigantesque salon, la Gamescom 2017.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Retour sur la GameCamp 2017, le grand rassemblement de l’industrie du jeu vidéo en France ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


2 failles découvertes au niveau de NTLM – Pensez à patcher votre Windows

12 juillet, par Korben[ —]

Si vous évoluez dans un environnement Windows, prenez le temps de lire cet article. 2 failles ont été découvertes dans le protocole de sécurité NTLM de Windows qui permettraient à un attaquant de créer des comptes administrateurs sur un domaine et donc d'en prendre le contrôle.

Pour rappel, NTLM (NT Lan Manager) est un ancien protocole utilisé pour ajouter sur un réseau des machines Windows. Depuis Windows 2000, Kerberos a remplacé NTLM mais ce dernier est évidemment toujours supporté par Microsoft et encore utilisé partout.

Voici une démo d'exploitation de ces failles portant sur le relai LDAP et RDP :

Heureusement, Microsoft a patché ces failles donc pensez bien à faire vos mises à jour avant que ce soit encore le bazar au prochain malware ;-)

Pour en savoir plus sur la faille et comment vous protéger, je vous invite à lire l'article de Preempt.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : 2 failles découvertes au niveau de NTLM – Pensez à patcher votre Windows ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Retour d’expérience sur de l’intégration continue – #RJTalk

https://korben.info/retour-dexperience-de-lintegration-continue-rjtalk.htmlplay episode download
12 juillet, par Korben[ —]

Julien Breux, CTO chez BAP (Bureaux à Partager) a fait une conf lors du dernier RJDay et le thème devrait vous intéresser. Il s'agit d'un retour d’expérience et de bonnes pratiques sur la mise en place d'un processus d’intégration continue et de mise en ligne dans le cloud, de la nouvelle plateforme de location de bureaux pour les pro.

Les technos abordées vont de Symfony 3 à Google Cloud Platform en passant par GitHub, CircleCi et GoLang.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Retour d’expérience sur de l’intégration continue – #RJTalk ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...










mirPod.com is the best way to tune in to the Web.

Chercher, découvrir, news, podcast francais, radios, webtv, videos. Vous trouverez du contenu du Monde entier et de la France. Vous pourrez créer votre propre contenu et le partager avec vos amis.


ACCEUIL add podcastAjouter votre Podcast FORUM By Jordi Mir & mirPod since April 2005....
A PROPOS Supporter lequipe mirPod Terms of Use BLOG OnlyFamousPeople MIRTWITTER